Une tournée de tatouage avec Marc E. Bassy


Dire que Marc E. Bassy est un mélomane serait l’euphémisme du siècle. Le talentueux auteur-compositeur-interprète qui a fait irruption sur la scène avec la sortie de sa première mixtape “Seuls les poètes” en 2014, porte son amour de la musique littéralement sur sa peau. Beaucoup de ses tatouages ​​ont été inspirés par son art et par les musiciens et les poètes qui l’ont inspiré en chemin.

Bassy a pris le temps de nous faire une tournée de tatouage, en tirant le rideau et en partageant les histoires derrière chacune de ses pièces.

Griffon

C’était mon premier tatouage. Le “banlieue, je viens d’avoir 18 ans et je suis un peu dur à cuire, donnez-moi de l’encre maintenant”. Mon meilleur ami de l’époque avait dessiné son propre écusson familial personnalisé, alors je voulais continuer. Mon père était décédé quelques années auparavant, alors j’ai décidé d’en faire un tatouage hommage pour lui. L’image est un Griffin, ma bête magique éponyme, et les lettres sont les initiales de mon père.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *